De moi à vous

S.O.S Complots !

Il paraîtrait que personne n’a jamais marché sur la Lune… La Nasa a beau multiplier clichés, démonstrations et témoignages, la rumeur court toujours.

Il paraîtrait que le 11 septembre n’a pas existé car comment expliquer qu’une fenêtre des tours n’ait pas été soufflée par le crash de l’avion ?

Il paraîtrait même si on remonte le temps, pour Descartes, au début des Méditations Métaphysiques que à la place de Dieu, il y ait un certain mauvais génie qui emploie toute son énergie à nous tromper.


Autant chez Descartes il s’agit de remettre en cause les convictions les plus solides pour atteindre la certitude, autant les complotistes ( appelons ainsi les partisans d’une thèse du complot dans la crise que l’on traverse, comme dans d’autres domaines) sont persuadés qu’une instance secrète tire les ficelles de ce que nous vivons. Toute cette pandémie serait finalement le fait d’un groupe occulte ou identifié ( les gouvernants à la solde des uns et des autres)
Le complotiste qu’on peut appeler aussi  » onnemelafaitpas » soutient donc qu’on ne peut être sûr de rien, que la vérité nous est cachée.


Cela donne les « discussions » stériles sur les réseaux sociaux où d’aucuns crient haut et fort que le vaccin à venir contiendrait ( par exemple) une nano puce de manière à tracer tous les individus. Personnellement je pense que si cette croyance était avérée, les scientifiques ou politiques, ou services secrets ( on peut tout envisager faute d’argument étayé) concernés, s’ennuieraient fort en me suivant :).


Les complotistes inventent ainsi toutes sortes de thèses plus farfelues les unes que les autres faute d’avoir en face quelqu’un qui contrecarre leurs thèses car comment s’opposer à ce qui est produit sans preuves ? Si ce n’est en donnant la preuve que le raisonnement sans preuve est faux ? Or par quels arguments s’opposer à ce qui ne repose sur aucune argumentation? Autrement dit : En l’absence d’arguments tangibles, quels contre-arguments produire ?

Là on voit bien que le bât blesse !


De fait quand on doute de tout, on peut spéculer sur tout et n’importe quoi.
Lorsque le complotiste affirme qu’on ne peut savoir la vérité sur les faits, il néglige déjà le fait que la vérité n’est pas UNE mais aussi il encourage à s’en remettre à nos ressentis, notre intuition personnelle en niant la possibilité d’une construction commune.


Au lieu de faire la part des choses en se confrontant au réel, il s’agit pour les complotistes de postuler que la vérité nous est inaccessible, et à partir de là jeter l’opprobre sur tous les discours, même les plus argumentés.


Le tout, souvent accompagné d’une posture de victime soi-disant muselée.


Nous sommes les héritiers d’une Histoire durant laquelle il y a effectivement eu des machinations et des secrets à grande échelle, et par ailleurs nous ne disposons pas des moyens de faire nous-mêmes toutes les enquêtes. Nous devons donc nous fier à ceux qui y travaillent, à leurs expériences, leurs savoirs.


Il ne faut pas en déduire que la vérité est inaccessible, mais être attentifs aux critères qui font que certaines personnes qui s’expriment ont plus de crédibilité que d’autres… (On peut critiquer les incohérences politiques et les conflits d’intérêts sans sombrer dans un complotisme niais). Il faut accorder plus de confiance aux individus qui nous donnent des éléments tangibles et concrets, la confiance permettant de leur déléguer le travail de vérification. Ce travail de vigilance demande lui aussi du temps, mais c’est un moindre mal lorsqu’il s’agit de s’informer à propos de sujets complexes.

%d blogueurs aiment cette page :