Colifichets et mode

Un jour, un peintre : les chapeaux de paille dans la peinture, un accessoire de mode

En France, à partir du XIXe siècle, les femmes aisées portent un chapeau de jardin pour se promener dans leur jardin ou dans la campagne. Il était conçu comme un chapeau de paille, pour sa légèreté, mais prenait un aspect plus élaboré selon la mode ou l’imagination de sa propriétaire, à l’aide de quelques ornements simples (rubans) voire rustiques (fleurs, feuilles, …), en se maintenant autant que possible éloigné des formes exubérantes des chapeaux à usage social plus large à la même époque.

De nombreux peintres le représentent ou le nomment dans leurs œuvres tels Rubens, Van Gogh etc. Au théâtre, il est aussi le protagoniste d’une comédie d’Eugène Labiche, nommée Un chapeau de paille d’Italie, représentée pour la première fois à Paris en 1851, et qui sera plusieurs fois adaptée au cinéma et comme comédie musicale.

Les filles portant des chapeaux luxueux figurent fortement dans l’oeuvre de Renoir des années 1890 et étaient extrêmement populaires. Comme le peintre Suzanne Valadon s’en est rappelée :

« Renoir avait un vrai penchant pour les chapeaux des femmes et les avait fait faire souvent pour ses modèles ».

Renoir
Renoir
Renoir
Renoir
Renoir

De plus, le chapeau soigné offre à Renoir l’opportunité de démontrer son habile technique, utilisant sa facture pour former plutôt que de délimiter le volume et les accoutrements.

Van Gogh

Un peu d’histoire :

Son histoire prend vraiment racine en Europe, au Moyen Âge. C’était alors la coiffe des paysans. Le chapeau était purement fonctionnel, la paille était une matière première abordable et les larges bords du chapeau leur permettaient de s’abriter du soleil.

C’est en Toscane, au XVIe siècle, que le chapeau de paille prend une dimension symbolique. Sous l’impulsion des Médicis, il devient un objet de mode, symbole d’élégance dans toutes les cours d’Europe. Les femmes raffolaient de ce chapeau qui protégeait leur visage du soleil et préservait la blancheur de leur teint, symbole de beauté et de noblesse.

Rubens

Image mise en avant : Nature morte au chapeau de paille, Vincent Van Gogh

%d blogueurs aiment cette page :